Sans Rivâle

Je suis née en 1864, le 2 septembre... dans la commune d'Arsy-sur-Oise.

 

Ma mère, elle... est morte en 1865...

Elle avait son sang tourné...

 

A treize ans j'ai été placée à Paris... après je suis rentrée dans un couvent comme bonne... pendant vingt ans et puis c'est mon ange, Monsieur le docteur, qui m'a ordonné de peindre...

 

Séraphine Louis, dite Séraphine de Senlis

 

Séraphine de Senlis d'Alain Vircondelet est édité chez Albin Michel (1986).

11 décembre 1942 : Il n'y eut personne à son enterrement ; Séraphine est sans tombeau, dans la fosse commune. Elle est morte, l'une des 40.000 " fous" ou "folles" victimes de l'extermination "douce" par la faim et le froid, dans les hôpitaux psychiatriques français.

Séraphine semble réellement peindre hors du temps ; elle a la faculté fort rare de sembler continuer en l'enrichissant un art d'enfance.

 

André Malraux